Le principe du survitrage sur un simple vitrage

Publié mercredi 28 octobre 2015 Commenter 0
vitrage

Sommaire

Une question sur cet article ? Posez là sur qrmaison.com

Le survitrage est l’alternative idéale pour un meilleur rendement de l’isolation thermique et phonique d’un simple vitrage. Procédé utilisé en rénovation pour améliorer les propriétés isolantes d’un simple vitrage, le survitrage nécessite une huisserie ou menuiserie en bois solide.

Le procédé de sur-vitrage et les types

Le procédé de survitrage d’un simple vitrage consiste à poser une vitre supplémentaire de 4 mm sur une fenêtre à l’aide d’un encadrement en aluminium ou en métal, ou en résine souple. Pour un vitrage de 4 mm, le surpoids occasionné est de 10 kg/m², nécessitant en conséquence un bon encadrement ou boiserie.

En termes de modèles disponibles, le survitrage existe en quatre variantes, à savoir respectivement :

- le survitrage démontable, avec un vitrage inséré dans un encadré métallique ou en caoutchouc fixé sur les battants ;

- le film plastique survitrage, à coller directement sur le simple vitrage, mais à changer annuellement ;

- Le survitrage fixe, définitif avec une isolation phonique et thermique créée par l’air de 6 mm conditionné entre les deux vitres ;

- Le survitrage ouvrant pour garder l’accès à la fenêtre d’origine.

Vous pouvez comparer plusieurs devis pour votre projet d’isolation de maison grâce au site Quotatis.fr.

La meilleure variante en termes d’isolation thermique

Pour une isolation thermique des plus performantes, il s’avère que le survitrage fixe est le plus intéressant. Un simple vitrage seul atteint un R Ug de 6, alors qu’équipé de ce survitrage fixe, l’Ug atteint la barre des 3.3, conforme à la RT 2005. Cependant, la solution survitrage reste discutable par rapport à un double vitrage, même faiblement émissif (Ug=1.9).

La meilleure variante en termes d’isolation phonique

Sur la question de l’isolation acoustique, le survitrage apposé sur un simple vitrage offre des performances discutables :

- avec le survitrage de 4 mm, il est possible d’atteindre un rendu de 22 dB contre 29 dB dans le cas d’un vitrage simple (4/12/4);

- avec un double vitrage de type VIR, on obtient aisément une isolation acoustique de l’ordre de 40 dB, soit le double d’un survitrage.

En conséquence, l’isolation acoustique d’un survitrage est moins intéressante qu’un double vitrage, pour un écart de prix assez important.

Le film survitrage : à poser soi même et très économique

Le film survitrage et un film adhésif qui colle sur la vitre tout en renforçant ses performances ; le film solaire spécial Été renvoie 80 % de la chaleur émise par les rayons du soleil. Ce type de film évite les déperditions de chaleur en hiver. Le film de sécurité limite les risques de blessures lors de l’éclat de débris de verre. Enfin, le film purement esthétique opaque préserve l’intimité, miroir sans tain ou aspect verre dépoli.

+ d’informations sur le survitrage.

Posez toutes vos questions sur cet article

Vous vous posez une question sur l'article "Le principe du survitrage sur un simple vitrage". Posez la sur qrmaison.com, notre site communautaire sur les travaux et la maison

Découvrez ces autres articles
Réagissez à cette article
Des questions sur vos travaux ?

Vous avez une question sur vos travaux ? Posez-les sur qrmaison.com. La communauté vous répond rapidement avec précision.

Posez votre question