Nos conseils poser correctement un parquet en bâtons rompus

Publié lundi 29 octobre 2018 Commenter 0
conseils pour poser parquet

Sommaire

Une question sur cet article ? Posez là sur qrmaison.com

La pose d’un ensemble de parquet requiert un savoir-faire. La pose d’un parquet peut être facilement faite par un débutant, mais nécessite tout de même une notion de bricolage et d’un sens des proportions. Vient ensuite le choix du parquet, sur ce coup, plusieurs types de parquet, ainsi que de motifs peuvent être choisis selon le goût ou le budget. En effet, le budget pour tout un ensemble de parquet peut varier considérablement entre 15€ et 40€. Le type de parquet en bois massif est le plus coûteux, car le matériau utilisé est du bois véritable, contrairement aux autres modèles qui peuvent être de l’imitation, ou juste une petite partie dérivée du vrai bois. On note par ailleurs la difficulté du type de la pose des lames ainsi que de la qualité et l’épaisseur du bois qui garantit la longévité du parquet.

Les différents motifs de parquet

Le parquet est précieux atout dans une décoration intérieure, il inspire ce côté chic mais ce qui plait le plus, c’est que le parquet semble indémodable. Justement à l’heure actuelle, où le style vintage fait fureur, le parquet se marie très bien avec cette tendance déco. La façon dont sera posé le parquet influence beaucoup l’esprit déco que vous désirez instaurer à une pièce. La pose et le choix du motif, ce sont les principaux critères qui vont influencer sur l’ensemble de la décoration. Plusieurs motifs peuvent être choisis dépendant du goût de chacun. Ces motifs peuvent être :

Le parquet type Anglaise qui est sans doute le plus commun, on peut d’ailleurs le retrouver dans une large majorité des appartements actuels. Ce type de parquet à l’avantage d’être le moins onéreux.

Le parquet bâton rompu, ce style se caractérise par un décor en chevron (zigzag) et qui présente des effets, des nuanciers de teintes pour ouvrir un très bel effet. Ce style inspire l’élégance, ce qui explique pourquoi il est très demandé actuellement.

Le parquet point de Hongrie, qui est à peu près dans le même style que celui en bâton rompu. Le motif est également en zigzag mais ce qui différencie les deux styles, c’est la coupe des extrémités. En point de Hongrie, les extrémités sont coupées en anglet généralement de 45°.

Le parquet en damier ou en mosaïque (parquet de Versailles).

N’oubliez pas ces motifs garantiront l’effet désiré et influeront sur la beauté de votre pièce.

Comment poser un parquet ?

La pose d’un parquet peut différer d’un modèle à un autre. D’autres sont très faciles à poser, et ne requièrent pas de capacités spécifiques, tandis que d’autres sont plus difficiles à fixer et nécessitent même une série de calculs avant d’être posés. Prenons le cas d’un parquet en bâtons rompus : ce type de parquet présente des lames de même dimensions et sont placées parallèlement entre elles par travées. L’assemblage se fait par bout et en équerre avec les champs des lames de travées contigües.

La pose de parquet en bâtons rompus nécessite d’avoir des lames gauches et droites à rainures. Il vous faut en premier lieu de délimiter l’axe de la pièce en tendant un cordeau. Ensuite, assemblez un ensemble de lames en double rangée sans les fixer. Ensuite, sciez les lames pour les positionner jusqu’au mur tout en laissant une cale de 10mm. L’astuce est d’aligner parfaitement les pointes du bâton rompu sur le cordeau. Vérifier le tout à l’aide d’une équerre pour vous situer par rapport à la perpendicularité des lames entre elles. Collez maintenant la première double rangée dans l’axe du cordeau, jusqu’au mur situé à l’opposé du point de départ. Disposez ensuite les lames en partant du centre et ce par rangées de la gauche vers la droite. Une fois que les rangées atteignent le mur, ajustez les dernières lames en les sciant suivant un angle de 45° sans oublier le joint de dilatation. Attention tout de même à ne pas mélanger les lames de gauche et de droite, sinon vous risquez de vous retrouver au milieu du chemin avec un puzzle géant. Pour faciliter la pose, une série de petites languettes fournies avec les lames sont à glisser dans les rainures pour les assembler aisément. Pour résumer, poser un parquet est facile, mais nécessite une technique qu’il faut impérativement suivre pour ne pas à se retrouver avec un grand puzzle et refaire tout le travail en milieu de chemin.

Posez toutes vos questions sur cet article

Vous vous posez une question sur l'article "Nos conseils poser correctement un parquet en bâtons rompus". Posez la sur qrmaison.com, notre site communautaire sur les travaux et la maison

Découvrez ces autres articles
Réagissez à cette article
Des questions sur vos travaux ?

Vous avez une question sur vos travaux ? Posez-les sur qrmaison.com. La communauté vous répond rapidement avec précision.

Posez votre question