Ouverture de son entreprise dans le bâtiment

Publié mardi 27 mars 2018 Commenter 0
ouvrir son entreprise dans le batiment

Sommaire

Une question sur cet article ? Posez là sur qrmaison.com

Depuis de nombreuses années vous travaillez dans le bâtiment, vous avez acquis des résultats positifs et engrangés une grande expérience. Ce métiers est comme une passion pour vous, vous êtes compétent dans ce votre métiers et avez de très bonne relation avec toutes les personnes que vous croisez à travers ce métiers, que ce soit vos collègues ou encore les clients. Vous avez décidé de sauter le pas, et souhaitez ouvrir votre entreprise de construction.

La tendance du marché est à la rénovation

Au long des problèmes économiques, appelé également « la crise », le marché de l’immobilier a subit une forte décroissance, dans lequel on a pu observer les ventes ralentir drastiquement, la valeur des biens diminués et de nombreuses agences immobilières fermées. Bien qu’un renouveau de la croissance est en marche, grâce aux taux de crédit bas. Mais au vu des prix de l’acquisition des biens immobiliers, les nouveaux propriétaires ajoutent à leur prêt auprès de la banque un prêt pour des travaux.

Le marché des travaux d’entretiens et de rénovation des biens immobiliers représentent actuellement environ 45 milliards d’euros, c’est-à-dire 35% du marché du bâtiment. Les deux secteurs en pleine effervescence sont l’isolation et la rénovation de l’habitat. On peut donc observer que de nombreux métiers du bâtiment ont le vent en poupe, comme les métiers de l’entretien des toitures, des solutions chauffages, des fermetures tels que les fenêtres, des vérandas dans le souci d’une nouvelle pièce de vie, ou encore de clôture.

Dans un souci économique, il est donc tout à fait logique que les particuliers s’engagent beaucoup plus vers la rénovation et parfois la construction d’une nouvelle pièce de vie. D’ailleurs depuis la ratification de la loi ALUR promut en 2014 par Mme Duflot, les propriétaires se sont vus dans l’obligation de restauration des habitats vétustes et insalubres, les locataires sont renforcés et les propriétaires sont donc dans l’obligation d’engager des travaux de rénovations.

Les démarches pour ouvrir son entreprise dans le bâtiment

Avant d’accéder et d’obtenir votre Kbis qui représentera la carte d’identité de votre entreprise puisqu’elle attestera de l’existence juridique de la société. Le Kbis vous octroie en autre le droit à l’achat de marchandise ou encore à répondre à des appels d’offre.

Après avoir effectué un business plan, une étude de marché et d’être en accord avec votre projet il faudra : -

- Choisir le statut de l’entreprise adapté à votre activité en prévoyant également le futur de votre société du bâtiment. Soit micro-entrepreneur, une SARL, une SAS.

- Immatriculer l’entreprise en l’enregistrant auprès de la Chambre des métiers et l’Artisanat.

- Obtenir son extrait de Kbis.

Vous pouvez vous rapprocher du CFE pour une centralisation des démarches, ce qui vous évitera de courir à travers les services de l’administration.

Posez toutes vos questions sur cet article

Vous vous posez une question sur l'article "Ouverture de son entreprise dans le bâtiment". Posez la sur qrmaison.com, notre site communautaire sur les travaux et la maison

Découvrez ces autres articles
Réagissez à cette article
Des questions sur vos travaux ?

Vous avez une question sur vos travaux ? Posez-les sur qrmaison.com. La communauté vous répond rapidement avec précision.

Posez votre question