Radiateur bain d’huile : guide d’utilisation

Publié mercredi 09 août 2017 Commenter 0
radiateur bain d’huile

Sommaire

Une question sur cet article ? Posez là sur qrmaison.com

L’hiver approche. Il est donc temps de penser à l’achat des équipements de chauffage. La plupart des chambres des Français sont embellies par un radiateur bain d’huile. Cet appareil est idéal pour mettre votre chambre à l’abri du froid intense. Cependant, il faut faire attention pour que son utilisation n’apporte que du bonheur.

Pourquoi opter pour un tel chauffage d’appoint ?

Un radiateur bain d’huile permet de chauffer toute une pièce pendant une longue durée. Même s’il est mis hors tension, la chaleur continue toujours à se propager doucement dans la salle. Ce qui évite l’abaissement indésirable de la température. Même avec une production impressionnante d’énergie, ce dispositif permet d’économiser votre dépense en termes d’électricité, votre facture mensuelle révèlera cet avantage. Cela résulte de l’huile que contient le radiateur. C’est ainsi qu’il a vraiment la côte par rapport aux autres chauffages d’appoint, dont le radiateur électrique. Si vous aimez un look rétro, ce type de radiateur est fait pour vous, et son matériau de fabrication témoigne d’une certaine dureté par rapport à la céramique.

Les mesures primordiales de sécurité

Il existe maints modèles de radiateur bain d’huile parmi lesquels vous pouvez choisir ce qui correspond mieux à vos besoins. Cependant, avant d’en acheter, vous devez savoir quelques bonnes pratiques que vous devez impérativement respecter pour votre sécurité. L’appareil doit être éteint puis débranché lorsqu’il n’est pas utilisé : à part la politique d’économie d’énergie, il s’agit également d’une consigne de sécurité sine qua non, parce que s’il est activé en permanence, le risque de surchauffe sera plus élevé. Le mieux, c’est d’avoir un radiateur doté d’un disjoncteur automatique en cas de surchauffe, ou bien d’une partie de timeout qui permet de programmer l’arrêt/marche du dispositif à un temps voulu. Cette première astuce invoque le respect des autres précautions, dont l’emplacement de l’appareil. Ainsi, un tel chauffage d’appoint ne doit pas être installé près d’une source inflammable ou d’un autre système thermique dont un point d’eau sauf les équipements exclusifs de la salle de bain.

Quelques mesures subsidiaires

En relation avec le risque de surchauffe et d’explosion, des mesures secondaires sont à tenir compte pour rester loin des dangers. Comme il s’agit d’une génératrice de chaleur, un radiateur bain d’huile ne doit jamais être couvert. Cela ne fait, en effet, que ralentir l’effet de la chaleur sur la salle et augmente de façon considérable la température ambiante de l’appareil. Autre chose, ne vous laissez jamais séduire par les prix abordables des appareils d’occasion, il vaut mieux opter pour un radiateur neuf. En cas de panne technique, contactez tout de suite votre plombier, c‘est ce qui convient pour garantir votre sécurité. Enfin pour optimiser le rayonnement actif, autrement dit pour que votre chambre soit vite chauffée, choisissez un montage en série : fini donc la multiprise qui divise le courant à plusieurs récepteurs.

Posez toutes vos questions sur cet article

Vous vous posez une question sur l'article "Radiateur bain d’huile : guide d’utilisation". Posez la sur qrmaison.com, notre site communautaire sur les travaux et la maison

Découvrez ces autres articles
Réagissez à cette article
Des questions sur vos travaux ?

Vous avez une question sur vos travaux ? Posez-les sur qrmaison.com. La communauté vous répond rapidement avec précision.

Posez votre question