La location meublée, un investissement toujours rentable

Publié mardi 28 mars 2017 Commenter 0
Comparimmoneuf

Sommaire

Une question sur cet article ? Posez là sur qrmaison.com

Avant de mettre en location un bien, le propriétaire a la possibilité de choisir entre la location vide ou meublée. Cependant, la location meublée semble être plus rentable que la location vide. Bien que louer un logement avec des meubles demande une dépense importante au tout début, ce moyen présente beaucoup plus d'avantages, notamment au niveau du loyer et de la fiscalité. Focus sur ce type d'investissement.

La location meublée en quelques mots

Comme son nom l'indique, ce type de location consiste à mettre un logement meublé à louer. Il doit être parfaitement équipé avant que les locataires s'y installent. Le confort est obligatoire dans toutes les pièces de la maison. L'objectif vise à procurer les meilleures conditions de vie pour les locataires. D'après un décret, ce logement doit être équipé d'un lit avec couverture ou couette, des fenêtres dans les chambres à coucher, un réfrigérateur, des plaques de cuisson, des ustensiles de cuisine, un four, une table, des sièges, des luminaires, la vaisselle et des équipements pour l'entretien de la maison. Il faut savoir que ce type de location est bien régi par des lois très strictes. Si vous souhaitez réaliser ce projet mais vous n'avez pas encore pu acquérir votre logement, retrouvez sur comparimmoneuf des offres intéressantes.

Une meilleure rentabilité locative avec la location meublée

Investir dans la location meublée promet une rentabilité intéressante. Le loyer est souvent supérieur à celui d'un bien vide. Cela est sûrement dû plusieurs facteurs. Avec un bien loué meublé, la durée minimale du bail est souvent limitée à un an pour une résidence principale. Si le locataire est un étudiant, la durée maximale est de 9 mois. En plus de cela, le propriétaire est en mesure de forfaitiser les charges quelconques liées au bien. Pour estimer les équipements et le mobilier dans le logement, un dépôt de garantie de 2 mois de loyer est exigé. Par ailleurs, le locataire peut clore un bail en respectant un préavis d'un mois. Dans le cas contraire, ce sera au bailleur de donner un préavis de trois mois au locataire.

Location meublée : une fiscalité plus favorable

Avec la location meublée, une fiscalité particulière s'opère. Cependant, il est indispensable de déclarer les recettes locatives dans la catégorie des Bénéfices industriels et commerciaux ou BIC et non comme un revenu foncier. Le propriétaire-bailleur dispose en effet du statut de loueur en meublé non professionnel ou LMNP. En optant pour ce statut, vous avez le choix entre le régime forfaitaire qui vous permet d'imposer sur la moitié des loyers et le régime réel qui permet de déduire un grand nombre de charges des loyers et amortissements. Les charges avec le régime réel peuvent être des intérêts d'emprunt ou encore des travaux quelconques. Ces éléments seront pris en considération si vous les déclarer au fisc. En respectant les règles, vous serez sûr de bénéficier de ces avantages fiscaux.

Posez toutes vos questions sur cet article

Vous vous posez une question sur l'article "La location meublée, un investissement toujours rentable". Posez la sur qrmaison.com, notre site communautaire sur les travaux et la maison

Découvrez ces autres articles
Réagissez à cette article
Des questions sur vos travaux ?

Vous avez une question sur vos travaux ? Posez-les sur qrmaison.com. La communauté vous répond rapidement avec précision.

Posez votre question