Le fonctionnement d'un poêle à bois

Publié mercredi 13 janvier 2016 Commenter 0
poele à bois

Sommaire

Une question sur cet article ? Posez là sur qrmaison.com

Pour bien connaître le fonctionnement d'un poêle à bois, il faut d’abord commencer par son allumage. Le feu est à allumer manuellement avec du papier froissé et du petit bois. Il peut aussi être allumé avec un dispositif d'allumage et du bois refendu. L'allumage peut autant se faire par le haut ou par le bas.

Comment ça marche ?

Une fois le poêle allumé, une aspiration se crée grâce au conduit de fumée, le tirage du conduit de fumée. Il aspire alors l’air comburant, le dioxygène contenu dans l’air qui favorise la combustion, dans l’appareil via différents passages. Selon votre besoin, vous pouvez varier la charge en combustible. Le réglage d’air du poêle module l’allure de combustion et à s’adapte aux conditions de tirage qui varient selon la température dans le poêle et les conditions extérieures. Vous devez vider régulièrement le cendrier pour assurer un bon fonctionnement de l’appareil. Pour la puissance du poêle à bois, elle est déterminante pour faire votre choix.

Trop puissant pour votre habitation, il fonctionnera au ralenti et s’encrassera à plus long terme. Trop faible, il aura tendance à surchauffer en permanence et ne pourra pas atteindre les endroits reculés de votre maison comme les combles perdus. Votre appareil s’usera facilement. Selon les contraintes techniques et esthétiques de votre maison, vous avez le choix entre un poêle avec une sortie dessus pour un raccordement au plafond ou un poêle avec sortie arrière pour un raccordement à un conduit, placé sur l’arrière. Il existe 2 configurations de conduit de fumée, celui en attente au plafond et celui qui descend jusqu’au sol ou à la cave.

La réglementation en vigueur à respecter

La réglementation poêles à bois, le DTU (Document Technique Unifié) 24.1.24.2, est stricte. Il concerne principalement le conduit d'évacuation des fumées. Ainsi, un espace de 8 cm doit être ménagé entre la paroi extérieure du poêle et tout matériau combustible comme la poutre en bois, le papier peint, le matériau isolant....

A note que les notices techniques des poêles précisent les distances de sécurité à respecter entre l'équipement et tous les matériaux inflammables. La loi exige aussi que le conduit de cheminée doit être ramoné par un professionnel une fois par an. Il devra vous délivrer un certificat de ramonage. Cependant, pour avoir un bon tirage de votre poêle à bois, il faut ramoner au moins deux fois par an.

Posez toutes vos questions sur cet article

Vous vous posez une question sur l'article "Le fonctionnement d'un poêle à bois". Posez la sur qrmaison.com, notre site communautaire sur les travaux et la maison

Découvrez ces autres articles
Réagissez à cette article
Des questions sur vos travaux ?

Vous avez une question sur vos travaux ? Posez-les sur qrmaison.com. La communauté vous répond rapidement avec précision.

Posez votre question