Les différents modes de gestion locative

Publié mercredi 15 novembre 2017 Commenter 0
gestion locative

Sommaire

Une question sur cet article ? Posez là sur qrmaison.com

En premier lieu, il est important de bien définir ce qu’est la gestion locative qui peut aussi être appelé gestion immobilière ou encore administration de biens. Toutes ces appellations ont le même objectif, celui d’optimiser le rendement économique d’un bien immobilier sur le long terme. En effet, la gestion locative se rapporte à tout ce qui est réalisé à partir du moment où le locataire est trouvé. Il faut donc ensuite s’assurer du bon déroulement de la location : l’encaissement des loyers, la délivrance des quittances, réparations et bien d’autres encore.

Il existe ensuite deux modes de gestion locative, le bailleur est dans le droit de choisir entre une gestion locative propre ou déléguée. Pour cela il lui faut évaluer les avantages et les inconvénients de chaque afin de prendre la meilleure décision.

1 - La gestion locative propre

Pour ce qui concerne ce type de gestion, il s’agit de gérer directement par soi-même son bien immobilier mis en location. Et que cette solution fonctionne il faut avoir l’envie, les capacités et le temps.

Les avantages :

•Le principal avantage et celui pour lequel la majorité des personnes opte pour cette méthode est la gratuité. En effet, le propriétaire ne s’engage à aucuns frais.

•L’autre avantage concerne la relation avec le locataire. Car le bailleur est en relation directe avec son locataire et peut donc être au courant en temps réel de tous les problèmes qui pourraient surgir lors de la location.

Les inconvénients :

•Si le propriétaire fait le choix de gérer seul son patrimoine immobilier, il lui faudra investir beaucoup de temps à sa gestion locative.

•Le bailleur doit être très bien organisé afin de suivre correctement sa gestion courante. Il doit s’assurer que les loyers soient acquittés à temps, constater et effectuer le plus rapidement possible les réparations et travaux nécessaires, être à jour dans ses déclarations fiscales, pour obtenir et télécharger un bail ou un état des lieux, vous pouvez consulter le site https://bailpdf.com/.

•Il doit aussi avoir des capacités d’expertise, c’est-à-dire connaitre les règles relatives sur les droits et obligations des deux partis.

2 - La gestion locative déléguée

Cette solution se base sur la délégation de la gestion locative à un professionnel. Aujourd’hui les sociétés qui s’occupent de ce mode de gestion proposent une multitude de services.

Les avantages :

•Le fait de déléguer la gestion de son bien immobilier apporte de la tranquillité dans tous les domaines. Le bailleur qui opte pour ce mode de gestion aura beaucoup moins de travail donc beaucoup moins de préoccupations puisque dans ce cas le locataire est uniquement en relation avec l’administrateur de biens, qu’il s’agisse de problèmes techniques, juridiques ou financiers, le gestionnaire engagé s’occupe de tout !

Les inconvénients :

•Pour ce type de gestion, l’inconvénient majeur concerne bien entendu la partie financière. Et oui, ces services comprennent plusieurs coûts. D’abord, nous avons les coûts de la gestion courante, les professionnels sont libres de fixer leurs honoraires. Ensuite, les coûts supplémentaires qui concernent les différents services comme la collecte des loyers, la délivrance des quittances... Et le coût des travaux dont le montant peut varier en fonction des différents professionnels.

Posez toutes vos questions sur cet article

Vous vous posez une question sur l'article "Les différents modes de gestion locative". Posez la sur qrmaison.com, notre site communautaire sur les travaux et la maison

Découvrez ces autres articles
Réagissez à cette article
Des questions sur vos travaux ?

Vous avez une question sur vos travaux ? Posez-les sur qrmaison.com. La communauté vous répond rapidement avec précision.

Posez votre question