Protéger votre cuisine équipée avec l'assurance habitation

Publié mercredi 10 mai 2017 Commenter 0
cuisine56513

Sommaire

Une question sur cet article ? Posez là sur qrmaison.com

Dans une maison, la cuisine fait en général partie des pièces dans lesquelles le propriétaire a investi le plus. L’aménagement de la cuisine coûte jusqu’à des dizaines de milliers d’euros si elle est moderne et bien équipée. Jolie, la cuisine est un signe de luxe dans l’appartement.

Toutefois, cette pièce peut être soumise à de nombreux risques. On y trouve la cuisinière à gaz qui pourrait exploser. Les appareils à usage domestique y sont toujours présents, avec les fils électriques. Le court-circuit risque d’avoir lieu dans cette pièce. Ce serait malheureux de tout perdre après un seul accident. Il faut savoir que l’on peut assurer sa cuisine équipée via son assurance habitation.

Éléments de cuisine à répartir selon leurs valeurs

Tous les objets dans la cuisine se répartissent en tant que capital mobilier ou immobilier. On peut assurer les éléments d’une cuisine équipée de deux manières.

La première façon d’assurer la cuisine est l’option pour le capital mobilier. Tous les éléments, que ce soit des meubles ou un appareil sont considérés comme capital mobilier.

La seconde méthode d’assurance de la cuisine, c’est de différencier le capital mobilier de l’immobilier. Le plan de travail, l’électroménager et les meubles ne sont pas dans les mêmes groupes. Le capital immobilier comprend les meubles ainsi que le plan de travail. L’électroménager est classé en tant que capital mobilier. Considérer sa cuisine comme entièrement capital mobilier et répartir les éléments en capital mobilier et capital immobilier sont deux options envisageables. Cependant, il faut en discuter avec l’assureur. Dans les deux cas, les primes d’assurances habitation et les indemnités ne sont pas égales.

Assurance de votre cuisine : choix des garanties

Pour prévenir les sinistres, la solution est d’opter pour une assurance « valeur à neuf ». L’assureur garantit que le propriétaire pourra avoir les mêmes éléments dans sa cuisine, neufs, après un accident qui a tout endommagé. En cas d’incendie, par exemple, le possesseur n’a rien à perdre. Comme il a payé les primes d’assurance, l’assureur lui verse la valeur à neuf de la cuisine. Côté indemnité, cette forme de garanties est donc intéressante.

Le deuxième type d’assurance concerne l’étendue de bris de glace. Lorsqu’une plaque induction est endommagée, l’assureur verse des indemnités au propriétaire. Le plus courant est l’assurance contre le dommage aux appareils électriques. Les instruments utilisés dans la cuisine sont sensibles à l’électricité. La surtension cause, la plupart du temps, des dommages sur un appareil électrique. Cela peut se produire lorsque les appareils électriques sont toujours branchés pour les tâches ménagères et la cuisson. La foudre peut causer de sérieux dommages aux appareils dans la cuisine. Pour ne pas souvent avoir de difficultés à remplacer ces équipements, mieux vaut les assurer.

Les éléments de la cuisine représentent un sérieux investissement pour le propriétaire. Malheureusement, ces équipements sont souvent exposés à des dommages. Il est donc plus prudent de souscrire un contrat d’assurance habitation qui prend en compte la cuisine équipée. Avant la souscription du contrat, la répartition des éléments doit être convenue : capital mobilier ou éléments répartis entre capital mobilier et capital immobilier.

Posez toutes vos questions sur cet article

Vous vous posez une question sur l'article "Protéger votre cuisine équipée avec l'assurance habitation". Posez la sur qrmaison.com, notre site communautaire sur les travaux et la maison

Découvrez ces autres articles
Réagissez à cette article
Des questions sur vos travaux ?

Vous avez une question sur vos travaux ? Posez-les sur qrmaison.com. La communauté vous répond rapidement avec précision.

Posez votre question